Browsing Category:

Humeurs

12 ans d’amour !

Posted in Humeurs
on décembre 28, 2017

C’était le 31 décembre 2005, aux alentours de 18h, . Il faisait très froid , je m’apprêtais à passer le jour de l’an avec mes ami(e)s et ce jour là elles m’ont fait le plus joli des cadeaux , te faire venir de paris par surprise .  Notre histoire avait déjà commencé à distance mais elle allait enfin commencer pour de vrai. Premier baiser , premiers frissons ! J’ai toute suite su que tu étais le bon !

Aujourd’hui je peux vous dire que je crois aux âmes soeur. J’ai rencontré ma moitié , mon âme soeur sur un jeu vidéo , je le savais avant même de le voir en vrai.

Pour qu’une osmose entre deux êtres soit si forte, il doit y avoir une raison. Après 12 années passées avec lui, je ne peux contenir un sourire quand je l’aperçois. Après 12 ans, je ne l’ai jamais autant aimé. On entend souvent dire que passées quelques années, un couple finit par confondre amour et accoutumance, que le désir s’estompe, que la lassitude s’installe. Ces gens là n’ont peut-être pas eu la chance que j’ai eu, celle de trouver leur âme soeur. Ou peut-être, voient-ils le couple autrement, je ne pense pas qu’il n’y ait une seule façon d’aimer. Chacun la sienne.

 

 

Lire la suite

Crise de panique , stress , angoisse et dépression

Posted in Humeurs
on novembre 20, 2017
angoisse

Vous avez pu le voir en ce moment je ne suis pas trop présente sur la page, mais j’avais envie de vous expliquer pourquoi ! Je m’excuse d’avance si les explications sont décousues ou mal tournées ! Depuis quelques jours, j’ai des soucis de santé certainement pas grave, mais qui m’angoisse beaucoup ! Une pyélonéphrite, mais j’ai l’habite, j’en faisais régulièrement avant la naissance de mon fils, mais en même temps j’ai découvert du jour au lendemain une grosseur près de l’entrée de mon vagin juste la grosse lèvre droite, elle n’est absolument pas douloureuse, je n’ai pas de fièvre ! Mais vous pouvez imaginer tout ce qui me passe par l’esprit depuis que j’ai découvert cette boule (non, je ne me transforme pas en homme mdrr) ! Mon médecin n’est absolument pas inquiète alors merci de ne pas m’angoisser encore plus , elle pense simplement à une glande de bartholin qui s’est bouchée ou un kyste anodin ! Pour elle, il n’y a aucun risque que cela soit cancéreux.

Aujourd’hui, j’ai appelé un gynécologue qui pense aussi que c’est la même chose, si d’ici demain cette boule me fait toujours mal elle me donne un rendez-vous pour la retirer jeudi matin au bloc (j’espère juste anesthésie locale, l’ag pour moi non merci ) et sinon j’aurais un rendez-vous jeudi après midi, certainement pour un traitement, enfin, je pense, car je ne sais pas comment ce genre de problème se traite !

Lire la suite

Doutes et remises en questions d’une maman d’enfant différent

Posted in Humeurs
on janvier 13, 2017

 

Depuis toujours , depuis que je sais pour mon fils, depuis ce fameux irm , je ne cesse de dire à mon entourage que mon fils va bien , qu’il a juste plus de difficultés pour avancer . Oui, il a une malade génétique , mais à 6 ans, il arrive parfois à se fondre dans la masse , tout en gardant ses difficultés . Ca, c’est en surface, aux yeux du monde la différence ne se voit pas toujours , à part pour ceux qui le connaisse . Au quotidien, dans notre quotidien , le sien , le mien, c’est différent ! C’est un quotidien difficile pour lui , pour nous et surtout depuis qu’il a commencé l’école . C’est depuis ce jour que moi je doute , j’ai peur et j’ai des insomnies car je me pose des tas de questions.

Parfois je pense que j’ai un début de dépression , je pense même parfois à aller voir une psychologue mais à quoi bon elle n’enlèvera pas la maladie de mon fils. Je passe par des moments où  tout va bien, à des phases ou je suis triste et désabusée où je me demande à quoi bon ça sert que je me batte pour sortir mon fils de ses difficultés quand derrière on me met des bâtons dans les roues ou encore des idées noires ou je me demande ce que va devenir mon fils si il m’arrivait quelque chose.

L’autre jour encore, j’étais vraiment inquiète, angoissée pour l’avenir de mon fils , je vais devoir faire une demande de maintien en grande section et une demande de cliss car clairement le CP n’est pas adapté pour lui. Il va se retrouver soit dans une école qu’il ne connaît pas ou dans une classe avec des plus jeunes que lui et  il va devoir encore affronter tant de difficultés , tant de regard . Le  milieu scolaire ordinaire n’est peut être pas adapté à sa maladie et pourtant c’est ce qu’il lui faut  ! Il a besoin d’être dans un milieu ordinaire pour évoluer de façon ordinaire et l’aider à appréhender son environnement.

Lire la suite

La complicité dans le couple 10 ans après ?

Posted in Humeurs
on juin 1, 2016
complicité couple

En décembre nous avons fêté nos 10 ans de couples , notre couple à résister après moult tempêtes , des épreuves plus dures les unes que les autres , des engueulades colossales mais le principal c’est que notre amour est plus fort que tout !

complicité couple

C’est comment la complicité 10 ans après ?

Je ne vais pas vous cacher ce n’est plus comme au premier jour , ce n’est plus cette passion de la première année ou la fusion des premiers rendez-vous ! Nous n’avons plus 19 et 20 mais bientôt 29 et 30 , nous avons 2 enfants en plus et notre couple a été mis à rude épreuve quand on a su la maladie de mon fils et oui un handicape ce n’est jamais simple dans un couple cela demande beaucoup de sacrifice , beaucoup de remise en question et parfois même de la haine en vers l’autre puisque c’est nous qui sommes porteurs , c’est nous qui lui avons transmise !

Mais 10 ans après je l’aime toujours autant, alors la complicité c’est comment en faite :

Ce n’est plus celle de nos 20 ans , mais c’est celle de notre famille , de nos enfants qui nous unissent , de nos combats

Alors on avance et on continue.

On essaye d’accepter le caractère de chacun et on continue notre chemin

Je ne peux que l’aimer puisqu’il m’a offert mes deux perles précieuses

Parfois l’étoile dans ses yeux bleus me manque , mais je sais au fond de moi qu’il m’aime toujours autant.

Il ne faut pas laisser s’installer la routine mais parfois c’est ce qu’il nous arrive.

Nos métiers , nos passions , nos occupations prennent plus de temps que quand on avait 20 ans.

Nous sommes des adultes avec des responsabilités mais cela ne doit pas nous empêcher de nous aimer.

Parfois j’ai peur , peur de perdre l’homme que j’aime , peur de perdre le père de mes enfants.

Parfois je manque de confiance en moi et c’est notre couple qui en subit les conséquences

Parfois je retrouve cette folie , cette folie de nos 20 ans , celle ou je ressens des petits papillons dans mon ventre quand je l’entends

On est juste par moment dépassé par notre vie et on oublie de s’aimer comme il y a 10 ans .

 

Vous n’arrivez pas à retrouver une complicité dans votre couple ? Alors continuer de lire mon article !

 

Parfois certaine personne pour se retrouver ou apprendre à aimer à nouveau on besoins d’aide ! Chaque personne aime de façon différente et parfois les blessures de la vie font que certains individus ne savent plus aimer , d’autres manques de confiance en soi alors vous pouvez aisément vous adresser à un love coach comme Alexandre Cormont pour vous aider. Il sera vous conseiller , vous aider à trouver les mots, vous aider pour retrouver une complicité dans votre couple et résoudre vos problèmes .

Alexandre Cormont sera s’adapter aux problématiques de votre couple, pour vous amener, là ou vous souhaitez vous rendre

 

 

Ma liste de vie : nos rêves à réaliser

Posted in Humeurs
on mai 16, 2016

On n’a qu’une seule vie,

Il ne faut jamais cesser de rêver,

Réaliser chacune de ses envies…

La vie est comme la musique,

Chaque seconde est unique

 

autocollant_de_licorne-r0c07162ccff74676b5ccf28910c5e3fc_v9waf_8byvr_324

La vie c’est quelque chose qu’on ne contrôle pas , quelques choses qui peu s’arrêter demain , dans 6 mois ou dans 60 ans .

Depuis quelque temps je suis Cynthia  à travers son blog Mum But Twins  tenu avec sa soeur  Jennifer , des mamans , des femmes fantastiques . Un jour elle a écrit sa liste de vie car depuis quelques temps cette magnifique femme se bat contre une foutue maladie mais la maladie ne lui a pas laissé de répit. J’ai mal pour cette famille , je connais cette souffrance puisque ce crabe m’a déjà pris deux personnes de ma famille .Alors zozo a eu une  super idée, pour soutenir Cynthia et sa soeur, elle a proposé qu’on écrive notre liste de vie. Depuis la naissance de mes enfants , j’en ai une que j’écris dans mes carnets , sur des papiers …

Aujourd’hui je vous livre ma liste :

  • Avoir 4 enfants (je rêve d’avoir des jumeaux) mais j’en aurais que certainement  3 (merci les césariennes:()
  • Me battre contre la maladie de mon fils pour qu’il es un avenir correct
  • Ouvrir ma société
  • Construire ou acheter notre maison, construire notre petit nid d’amour
  • Me marier et porter le nom de mes enfants , concrétiser une histoire d’amour et me marier pendants que mes parents sont encore là (n’es pas chéri ?)
  • écrire un livre sur la maladie de mon fils
  • Continuer de les regarder grandir
  • Avoir confiance en moi
  • Perdre du poids
  • Rester en couple jusqu’à que la mord nous sépare avec l’homme de ma vie
  • Partir en vacances plus souvent
  • Faire découvrir la neige , la montagne à mes enfants
  • Arriver à partir plus souvent le week-end
  • Dire et redire je t’aime à mes enfants
  • Continuer de les embrasser , de leurs faire des câlins tous les jours
  • Voyager (new-york , Espagne , Italie , Australie , Irlande ,Islande, écosse , Allemagne …)
  • Dépasser ma phobie pour les avions
  • Protéger mes enfants
  • Les regarder jouer , rire , sourire , vivre
  • Me faire tatouer leurs prénoms sur la cheville (mais j’ai trop peur des allergies)
  • Prendre soins de ma santé , j’attends toujours le dernier moment par peur des hôpitaux , des anesthésies , des opérations ( vésicule à enlever)
  • Aimer
  • Aimer
  • Aimer
  • profiter de la vie
  • arrêter de me prendre la tête pour rien
  • Avoir confiance
  • Avoir une soirée en amoureux (bon il faut attendre encore une dizaine d’année mdrr)
  • Arriver à concrétiser mon rêve de travailler exclusivement depuis chez moi dans le domaine de la com
  • Passer le permis (Je vais quand même avoir 30 ans)
  • Rester et passer le plus de temps avec mes deux amours
  • Continuer le portage et l’allaitement aussi longtemps que possible
  • Faire une formation photo
  • Goûter à toutes les cuisines du Monde.

Liste de vie

 

 

Le rejet scolaire est-il devenu un handicap à part entière ?

Posted in Humeurs
on mars 15, 2016

Le rejet scolaire : mon combat !

Nathan_Alice-08

Hier avait lieu la réunion annuelle avec le maître référent , les maîtresses , l’avs , la directrice ainsi que le médecin scolaire . Je dois avouer que suite à cette réunion je suis rentrée avec les larmes aux yeux . Pour vous faire un petit résumé de la maladie de mon fils , Nathan souffre d’un syndrome de Joubert , une maladie génétique qui cause des problèmes moteurs surtout dans les premiers apprentissages comme la station assise , la station debout , la marche et des troubles du langage du à l’articulation ! Il n’y a aucune atteinte intellectuelle , le handicape est simplement moteur.

Le maître référent à carrément remis en question hier le diagnostic posé par la neurologue , par les résultats génétiques , par l’orthophoniste puisque à la fin de la réunion il m’a dit qu’il allait falloir songer dans les deux ans à venir à le mettre dans un centre spécialisé , j’ai refusé en expliquant que notre neurologue nous à toujours dit et redit qu’il pouvait avoir une scolarité normale dans un système scolaire normale du faite que l’atteinte n’était que motrice ! Mais voilà mon fils est catalogué, du moment où l’on a des soucis de langage , le faite qu’il fasse des colères quand il n’y arrive pas .. il m’a clairement dit Madame je pense que vous ne savez pas ce que vous dite et que votre enfant a une atteinte intellectuel. Depuis quand il est neurologue , depuis quand il connaît là maladie de notre fils sachant qu’il a le cas le moins grave de cette foutue maladie génétique.

Il a clairement remis aussi en question ce que j’ai pu dire sur mon enfant , le faite qu’il sache compter jusqu’à 10 , le faite qu’il fasse des phrases à la maison , qu’il fasse des activités , qu’il connaît le rond , le carré et le triangle , qu’il fasse du collage et j’en passe , ma parole contre la parole des enseignantes puisque nathan refuse de le faire à l’école.

Donc d’ici un an ou deux je risque de me retrouver fasse à une personne qui ne voudra plus que mon fils soit scolarisé et me retrouver sans option , a part peut être une classe Ulis mais dans la ville ou l’on habite , il n’y a qu’un école qui en possède une et ce n’est pas l’école la plus réputée et que va devenir l’avs qu’il aime tant ?

5 ans 1/2 que je me bats avec des problèmes de ce genre , 5 ans 1 /2 dès que je dis que mon fils souffre d’une maladie génétique motrice que l’on classe nathan dans les maladies génétiques intellectuelles. J’aimerais une fois dans ma vie que l’on se mette à ma place , à la place de nathan car il comprend tout à fait ce qu’il se passe , pour voir le mal , la peine , le désarroi, la tristesse que cela nous engendre après de tel paroles .

Depuis plusieurs années déjà , les conclusions sont que le système scolaire , l’éducation national fait tout pour rejeter les enfants à “handicap” du système scolaire , il faut rentrer dans les cases , il ne faut pas avoir de différence puisque sinon vous êtes complètement abandonnée.

Ainsi l’étiquetage des enfants qui rencontrent des difficultés dans  leur parcours scolaire comme « handicapés » tend à blesser inutilement l’enfant et sa famille et à rendre plus difficiles des évolutions positives. Cet étiquetage marque  négativement à vie le destin d’un enfant, et fragilise l’enfant et sa famille .

J’aurais voulu aussi pouvoir faire faire à nathan ce qu’il ne voulait pas faire à l’école , mais cette demande à été refusée .

C’est pourquoi il me semble urgent de mettre ou de remettre à la disposition des enfants en difficultés, des équipes éducatives formés à la différence , formés au handicap, des aides qui s’avère indispensables, sans les contraindre à  passer par le maitre référent ou la mdph.

 

Il s’agit en particulier :

  • de possibilités d’aménagement souple et évolutif des temps scolaires ;
  • de moyens d’accompagnement individuel pour  le maintien de l’enfant en difficulté en classe ordinaire.
  • de classes à effectif réduit et à pratiques pédagogiques adaptées, à fonctionnement souple et ouvert, confiées à des enseignants spécialisés formés et reconnus .

 

%d blogueurs aiment cette page :