Browsing Category:

Humeurs

Découvrez l’artiste en vous !

Posted in Humeurs
on février 17, 2020
peinture 2

À des degrés divers, nous ressentons tous à un moment ou à un autre de notre vie le besoin de nous exprimer, de partager notre réalité avec ceux qui nous entourent. Pour moi, l’art apparaît comme l’un des moyens par lesquels il est possible d’atteindre cet idéal. Malgré les contraintes qui peuvent lui être associées, il a du mérite, surtout quand il prend la forme de la peinture par numéros, qui vous permet de vous retrouver avec vous-même et d’exprimer votre potentiel artistique. Intrigué ? Poursuivez la lecture de cet article, et vous comprendrez mieux de quoi je parle.

Lire la suite

12 ans d’amour !

Posted in Humeurs
on décembre 28, 2017

C’était le 31 décembre 2005, aux alentours de 18h, . Il faisait très froid , je m’apprêtais à passer le jour de l’an avec mes ami(e)s et ce jour là elles m’ont fait le plus joli des cadeaux , te faire venir de paris par surprise .  Notre histoire avait déjà commencé à distance mais elle allait enfin commencer pour de vrai. Premier baiser , premiers frissons ! J’ai toute suite su que tu étais le bon !

Aujourd’hui je peux vous dire que je crois aux âmes soeur. J’ai rencontré ma moitié , mon âme soeur sur un jeu vidéo , je le savais avant même de le voir en vrai.

Pour qu’une osmose entre deux êtres soit si forte, il doit y avoir une raison. Après 12 années passées avec lui, je ne peux contenir un sourire quand je l’aperçois. Après 12 ans, je ne l’ai jamais autant aimé. On entend souvent dire que passées quelques années, un couple finit par confondre amour et accoutumance, que le désir s’estompe, que la lassitude s’installe. Ces gens là n’ont peut-être pas eu la chance que j’ai eu, celle de trouver leur âme soeur. Ou peut-être, voient-ils le couple autrement, je ne pense pas qu’il n’y ait une seule façon d’aimer. Chacun la sienne.

 

 

Lire la suite

Crise de panique , stress , angoisse et dépression

Posted in Humeurs
on novembre 20, 2017
angoisse

Vous avez pu le voir en ce moment je ne suis pas trop présente sur la page, mais j’avais envie de vous expliquer pourquoi ! Je m’excuse d’avance si les explications sont décousues ou mal tournées ! Depuis quelques jours, j’ai des soucis de santé certainement pas grave, mais qui m’angoisse beaucoup ! Une pyélonéphrite, mais j’ai l’habite, j’en faisais régulièrement avant la naissance de mon fils, mais en même temps j’ai découvert du jour au lendemain une grosseur près de l’entrée de mon vagin juste la grosse lèvre droite, elle n’est absolument pas douloureuse, je n’ai pas de fièvre ! Mais vous pouvez imaginer tout ce qui me passe par l’esprit depuis que j’ai découvert cette boule (non, je ne me transforme pas en homme mdrr) ! Mon médecin n’est absolument pas inquiète alors merci de ne pas m’angoisser encore plus , elle pense simplement à une glande de bartholin qui s’est bouchée ou un kyste anodin ! Pour elle, il n’y a aucun risque que cela soit cancéreux.

Aujourd’hui, j’ai appelé un gynécologue qui pense aussi que c’est la même chose, si d’ici demain cette boule me fait toujours mal elle me donne un rendez-vous pour la retirer jeudi matin au bloc (j’espère juste anesthésie locale, l’ag pour moi non merci ) et sinon j’aurais un rendez-vous jeudi après midi, certainement pour un traitement, enfin, je pense, car je ne sais pas comment ce genre de problème se traite !

Lire la suite

Doutes et remises en questions d’une maman d’enfant différent

Posted in Humeurs
on janvier 13, 2017

 

Depuis toujours , depuis que je sais pour mon fils, depuis ce fameux irm , je ne cesse de dire à mon entourage que mon fils va bien , qu’il a juste plus de difficultés pour avancer . Oui, il a une malade génétique , mais à 6 ans, il arrive parfois à se fondre dans la masse , tout en gardant ses difficultés . Ca, c’est en surface, aux yeux du monde la différence ne se voit pas toujours , à part pour ceux qui le connaisse . Au quotidien, dans notre quotidien , le sien , le mien, c’est différent ! C’est un quotidien difficile pour lui , pour nous et surtout depuis qu’il a commencé l’école . C’est depuis ce jour que moi je doute , j’ai peur et j’ai des insomnies car je me pose des tas de questions.

Parfois je pense que j’ai un début de dépression , je pense même parfois à aller voir une psychologue mais à quoi bon elle n’enlèvera pas la maladie de mon fils. Je passe par des moments où  tout va bien, à des phases ou je suis triste et désabusée où je me demande à quoi bon ça sert que je me batte pour sortir mon fils de ses difficultés quand derrière on me met des bâtons dans les roues ou encore des idées noires ou je me demande ce que va devenir mon fils si il m’arrivait quelque chose.

L’autre jour encore, j’étais vraiment inquiète, angoissée pour l’avenir de mon fils , je vais devoir faire une demande de maintien en grande section et une demande de cliss car clairement le CP n’est pas adapté pour lui. Il va se retrouver soit dans une école qu’il ne connaît pas ou dans une classe avec des plus jeunes que lui et  il va devoir encore affronter tant de difficultés , tant de regard . Le  milieu scolaire ordinaire n’est peut être pas adapté à sa maladie et pourtant c’est ce qu’il lui faut  ! Il a besoin d’être dans un milieu ordinaire pour évoluer de façon ordinaire et l’aider à appréhender son environnement.

Lire la suite

%d blogueurs aiment cette page :