Browsing Tag:

angoisse

Crise de panique , stress , angoisse et dépression

Posted in Grossesse
on novembre 20, 2017
angoisse

Vous avez pu le voir en ce moment je ne suis pas trop présente sur la page, mais j’avais envie de vous expliquer pourquoi ! Je m’excuse d’avance si les explications sont décousues ou mal tournées ! Depuis quelques jours, j’ai des soucis de santé certainement pas grave, mais qui m’angoisse beaucoup ! Une pyélonéphrite, mais j’ai l’habite, j’en faisais régulièrement avant la naissance de mon fils, mais en même temps j’ai découvert du jour au lendemain une grosseur près de l’entrée de mon vagin juste la grosse lèvre droite, elle n’est absolument pas douloureuse, je n’ai pas de fièvre ! Mais vous pouvez imaginer tout ce qui me passe par l’esprit depuis que j’ai découvert cette boule (non, je ne me transforme pas en homme mdrr) ! Mon médecin n’est absolument pas inquiète alors merci de ne pas m’angoisser encore plus , elle pense simplement à une glande de bartholin qui s’est bouchée ou un kyste anodin ! Pour elle, il n’y a aucun risque que cela soit cancéreux.

Aujourd’hui, j’ai appelé un gynécologue qui pense aussi que c’est la même chose, si d’ici demain cette boule me fait toujours mal elle me donne un rendez-vous pour la retirer jeudi matin au bloc (j’espère juste anesthésie locale, l’ag pour moi non merci ) et sinon j’aurais un rendez-vous jeudi après midi, certainement pour un traitement, enfin, je pense, car je ne sais pas comment ce genre de problème se traite !

Lire la suite

Cette nouvelle grossesse que je savoure

Posted in Grossesse
on décembre 10, 2014
mamanpouponne-papabricole

mamanpouponne-papabricole

 

Comme vous le savez je suis enceinte et j’ai été pas mal malade depuis le début de ma grossesse mais c’est les joies de la grossesse et je ne m’en plaindrais pas . Je n’avais pas encore vraiment réalisée que j’étais enceinte ou du moins j’essayais de ne pas trop m’attacher du faite que tous peux s’arrêter vers le 28 décembre quand on aura les résultats de l’analyse génétique. Mais Lundi j’ai revue mon bébé ce n’étais plus une toute petite graine qu’on distingue à peine c’était mon bébé , se petit bébé que je veux depuis plus de 2 ans ! J’ai entendu son petit cœur , je l’ai vue sur l’écran , au début il ou elle ne voulait pas se montrer , cette fripouille montrait juste ses fesses et son dos et puis il a bougé et on pu l’admirer à l’échographie .  A l’échographie on sait que du coup tous se déroule bien mais au niveau génétique on ne le saura que dans quelques semaines .

Le 18 j’ai mon analyse , le 18 j’ai 0,25 pour-cent de risque de faire une fausse couche et de perdre ce petit être que j’aime déjà , et 10 jours après le risque que mon cœur se brise , d’écrire ses quelques lignes me font déjà monter les larmes aux yeux comment vais je  vais pouvoir supporter si quelques choses ne va pas et devoir tous recommencer par la suite en ayant les mêmes angoisses à chaque foi. J’essaye de partir positive mais j’ai tellement peur de m’écrouler si au final les résultats  ne sont pas bon.

J’ai déjà un prénom de fille ou de garçon , je sais déjà comment je vais décorer et placer la chambre comment voulez vous que je ne me fasse pas tous ses petits plans dans la tête ! J’espère juste que le résultat seront bon que pour une fois une bonne étoile est à nos cotées Mon fils à le droit d’avoir un petit frère ou une petite sœur en bonne santé , nous avons le droit après toutes les épreuves que nous avons du traversé à une bonne nouvelle.

Toutes mes angoisses de maman stressé reviennent et si tout allait bien et si les examens était bon mais qu’après sa naissance il lui arrive quelque chose , et si comme mon fils il faisait aussi des convulsions dû à la fièvre. Je ne veux pas passer une grossesse angoisser et pourtant comment ne pas stresser pendant les 4 premiers mois tant qu’on à pas de résultat et après comment ne pas stresser pour la suite …

Mon fils je l’aime plus que tout au monde et j’ai envie aussi de donner cet amour à d’autre enfant mais il faudra toujours passer par cette angoisse qui n’est pas simple à gérer et pas forcément simple à comprendre pour les personnes qui ne le vivent pas !

Mais pourtant je savoure cette grossesse , j’aime voir mon ventre s’arrondir , j’ai hâte de la prochaine échographie , j’aime flâner dans les rayons de maternité , j’aime me dire que peut être cette été notre famille s’agrandira pour nôtres bonheurs à tous les 3.

1601060_587213288092099_4089464112407553022_n

 

Une peur qui me ronge !

Posted in Grossesse
on octobre 13, 2014
peur

peur

Depuis toujours j’ai toujours eu peur de la mort mais pas une simple peur rien que de penser à la mort je commence à angoisser. Depuis la naissance de mon fils cette peur est devenu encore plus présente. Je ne pense pas tous les jours à la mort. Mais je ne supporte pas une conversation sur la mort , quand je pense que mes parents vont disparaître un jour , les larmes ne peuvent plus s’arrêter de couler et j’en suis limite à la crise d’angoisse.

Mais le pire l’angoisse qui me ronge le plus c’est qu’un jour je vais disparaître , un jour mon fils n’aura plus de maman , un jour je ne le verrais plus , je ne serais plus là pour le serrer dans mes bras , lui dire que je l’aime , l’aider, l’embrasser . Je ne peu pas m’imaginer mourir un jour , je sais que peu de personne le peuvent mais quand je discute avec des personnes de mes peurs , des mes angoisses , de ma peur extrême de la mort peux de personne comprenne ce que je ressens et me réponde oui mais on disparaît  tous un jour où l’autre. Sauf que moi je ne peu même pas envisager de disparaître un jour , je ne veux pas disparaître  , je ne veux pas ne plus voir mon fils , lui ce petit être que j’aime temps. Comment accepter d’exister et un jour de plus rien être , de ne plus rire , de plus pleurer , de plus voir les gens que l’on aime juste être réduit au néant !

La mort elle me fait peur , la mort je l’ai vécu deux fois avec le père de mon homme et avec la compagne de mon père , deux morts tellement dure , deux morts tellement jeune. Toute mort est injuste et dure même si je sais que oui on doit mourir un jour. Comment une chose horrible peut faire partie d’une vie .

La mort me fais tellement peur que je n’arrive même pas à me faire opérer de la vésicule car j’ai peur de ne jamais me réveiller , que pendant ma césarienne j’ai angoissé tous le long , oui l’avoue la peur me bouffe et me bloque.

Le jour ou j’ai donné la vie c’est ce que je me suis dis je lui donne la vie mais un jour il n’aura plus de maman , pendant des mois j’ai eu des terreurs nocturnes , des crises d’angoisses , des douleurs intercostal qui me faisais penser à une crise cardiaque , à de l’hypocondrie car oui j’avais peur qu’il m’arrive quelque chose peur de disparaître alors que mon fils avait tellement besoin de moi.

Ma plus grosse peur qu’il arrive quelque chose à mon fils , la fois ou je l’ai vue en réanimation étendu dans cette chambre si médicalisé , j’avais peur  même si je savais qu’il ne pouvait rien lui arriver , j’avais tellement peur car perdre mon fils cela serait perdre ma vie , perdre cet être qui est tous pour moi. Celui que j’aime plus que tout au monde.

Alors oui la mort me fais peur , la mort me fais pleurer quand j’y pense , la mort me terrorise depuis toujours mais encore plus depuis que je suis maman !

 

%d blogueurs aiment cette page :