La petite poule qui voulait voir la mer – Album Jeunesse

La petite poule qui voulait voir la mer - MamanPouponnePapaBricole

Aujourd’hui, je vais vous présenter un album des éditions pocket jeunesse que nous apprécions énormément à la maison et qui nous sert également de support dans le cadre de l’ief avec Nathan ! Je vais d’ailleurs vous préparer des fiches pour travailler sur le livre la petite poule qui voulait voir la mer !

La petite poule qui voulait voir la mer !

 La petite poule qui voulait voir la mer - MamanPouponnePapaBricole 

Sous ses airs simples, jolis, plaisants, ses airs de ne pas y toucher, cette petite poule à envie de liberté.

Cette petite poulet à envie de faire passer un message aux enfants comme adultes, Elle ne veut pas d’une vie tranquille , ni d’une vie monotone. Carméla est dotée d’un caractère impulsif, elle quitte son poulailler furtivement et part voir la mer. Ce petit voyage  aura des effet bien plus important  qu’elle ne le prévoyait  : puisque après avoir chaviré loin de la côte , la poule rencontre Christophe Colomb et découvre l’Amérique et ensuite elle continue son aventure et fini par trouver une plage , elle y rencontre l’amour et quelques mois plus tard elle donne naissance à leur premier enfant et comme sa maman , il n’a pas envie d’une vie monotone et souhaite découvrir les étoiles.

A travers cette histoire , différents thèmes sont abordés :

  • La curiosité
  • L’esprit d’aventure 
  • Le besoin d’affirmer son caractère 
  • Le refus du traditionalisme 
  • Le refus d’une vie sans saveurs 
  • L’humour 

Les auteurs jouant sans cesse avec les codes dans la petite poule voulait voir la mer.

L’histoire raconte en effet à la jeunesse de Carméla,  une petite poule un peu rebelle  et dont  la jeunesse lui donne envie de voyager.  Carméla traverse les mers , trouve un amoureux, cette histoire est en faite l’histoire d’une vie. 

J’ai adoré aussi le passage avec une allusion à un certain film avec la phrase “Papa ! Maman ! Devinez qui vient dîner ?” Et enfin, dernier petit point d’humour et d’anti traditionalisme puisque Carméla et Pitikok vont avoir un enfant, vous me direz rien d’étonnant , mais si car ce petit garçon est tout rose. 

Dans cet album que nous aimons temps, ce que les enfants préfèrent c’est écouter l’histoire racontée par André DUSSOLLIER qui la raconte encore mieux que moi et ou enfants comme parents se plongent dans l’histoire avec passion.

Les illustrations enrichissent l’histoire puisque si on regarde les illustrations , on retrouve des points qui ne se lisent pas dans l’histoire. Le passage où Carméla tente à tout prix de pondre un œuf est tellement rigolo puisque on peut se retrouver facilement dans des situations de ce genre . Bref , je pense que vous avez compris cet album n’est pas un simple livre jeunesse , c’est bien plus que ça . Les auteurs nous font passer un message tout au long de l’histoire et c’est une histoire parfaite pour le soir et parfaite dans le cadre d’une scolarisation à domicile.

sakili

1 Comment

  • Jennifer Albertier

    Elle a l’air super sympa cette histoire je sais pas pourquoi la devanture du livre me dit quelque chose

    novembre 16, 2018 at 5:51 Reply
  • Laisser un commentaire

    You may also like

    %d blogueurs aiment cette page :