Meilleurs Moments de la semaine #2

Posted in Trucs de mamans
on janvier 10, 2014

Comme je vous en avais parlé dans un précédent post, il est l’heure des Meilleurs Moments de la semaine.

Premier post ICI

Puis mes meilleurs moment de cette semaine :

– Les fous-rires avec mon fils

– Les retrouvailles avec les petits bouts que je garde

– Mon fils qui m’a dit “maman partout partout” (exactement “patou patou”) en allant dans sa chambre qu’il avait mis en bor…

– Le courrier de Maman Prout qui m’a fait chaud au cœur

– Les personnes qui me demandaient des nouvelles de mon fils tous les jours, alors que ce ne sont que des ami(e)s du net

– Mon fils guéri de sa gastro

– Et même si ce n’est pas encore passé, Disney sur Glace dimanche 😀

Revue de blogs #2

Posted in Revue de Blog
on janvier 10, 2014

 

Alors voilà, la seconde édition de “Revue de blogs” , des blogs que je suis des articles coup de cœur à vous faire découvrir.

Le premier article c’est celui la : Courage de femme sweet femme. Il faut la soutenir, c’est un beau projet qu’elle a là, quelque chose qui pourra aider d’autres parents. L’article m’a énormément émue, mais quelle personne ne serait pas émue par ce genre d’article ?!!

“Donc allez vite la soutenir”

Vous allez me dire “encore !’ mais j’adore tous les articles de Maman Prout : un beau texte, de belles choses qui font chaud au cœur dans un monde ou tout n’est pas toujours rose.

La je vous présente un blog et non un article : Egalimere je l’ai découvert il n’y a pas très longtemps. Elle nous met des articles très intéressants qui nous permette d’échanger réellement avec elle, c’est une maman qui concilie comme beaucoup sa vie pro et sa vie perso. Allez y faire un petit tour si vous ne connaissez pas !!

L’article qui suit est réellement intéressant , elle nous parle de la diversification alimentaire, allez donc donner votre avis, expliquer comment vous avez procédé, car souvent les idées divergent sur ce sujet : Ma ptite tribu

Et le dernier blog pour ce soir, est celui de Lilou car je trouve que son blog mérite plus de lectures, plus de participations, que tous ses articles sont intéressants, écrits avec le cœur, et vous pouvez y découvrir aussi une super région.

Educ’s : société prestataire de services à domicile agréée par l’Etat

Posted in Trucs de mamans
on janvier 10, 2014

 

Aujourd’hui, je vais vous présenter une société qui a ouvert il y a très peu de temps après des mois et des mois de préparation. C’est une société qui me tient particulièrement à cœur car elle a pour but d’aider les enfants et adultes en situation d’handicap. C’est quelque chose d’important, car très peu de sociétés le proposent.

Parce qu’une prestation de services d’aide aux personnes handicapées est à la fois un acte humain de dimension sociale et un échange économique, la philosophie que toute prestation repose sur cette valeur : le respect de la personne.
La reconnaissance de l’état de dépendance a favorisé l’émergence du concept d’aide aux personnes handicapées. La conjugaison d’une dépendance légère et d’une situation d’isolement social peut créer une vulnérabilité équivalente à celle d’une dépendance qui implique un besoin d’aide à prendre en compte.
Parce qu’une prestation de services aux personnes handicapées est à la fois un acte humain à dimension sociale et un échange économique, la philosophie : le service d’aide aux personnes handicapées doit se faire dans le respect des personnes et nécessite l’intervention de personnes qualifiées formées à cet effet.
C’est pour cela que cette société me plait vraiment, et je vous laisse découvrir l’interview à laquelle ils ont bien voulu répondre :
Quelle est le nom de votre l’entreprise ? (si vous souhaitez le dire)L’entreprise que nous avons créée s’appelle Educ’s. Tous deux éducateurs spécialisés avec des expériences variées, nous avons décidé d’unir nos savoir-faire pour créer cette société et proposer ainsi la possibilité d’un accompagnement spécialisé aux enfants et adultes en situation de handicap se trouvant : dans l’attente d’une place en institution, ou souhaitant un accompagnement en complémentarité de celui qui leur est déjà proposé.

Nous pouvons également intervenir pour un besoin ponctuel de prise en charge, sur une courte durée.En quoi consiste votre métier ?

En tant qu’éducateurs spécialisés intervenant auprès de personnes en situation de handicap, enfant ou adulte, à ou à partir de leur domicile, notre travail consiste à accompagner ces personnes au développement ainsi qu’au maintien de leurs acquis dans les domaines suivants :

relationnel, moteur, vie quotidienne, apprentissages, professionnel, autonomie sociale.
Chaque accompagnement est basé sur une évaluation des besoins de la personne, ses souhaits ainsi que ceux de son entourage.
Notre priorité à travers cette société est de pouvoir revenir à un accompagnement à échelle humaine ce qui à notre sens est de moins en moins d’actualité dans beaucoup de « grosses » institutions.Quelles études avez-vous faites ?

Tous deux éducateurs spécialisés diplômés d’état, nos parcours ont été très différents.

Antoine Passerat : pour ma part, j’ai été charpentier avant de découvrir le social il y a une dizaine d’années. J’ai eu un premier diplôme de moniteur éducateur, puis celui d’éducateur spécialisé. Je suis également pompier volontaire.Mélanie Pereyron : quant à moi, j’ai d’abord eu un parcours universitaire en biologie puis à la suite d’expériences professionnelles auprès d’adultes et d’enfants en situation de handicap j’ai changé d’orientation et obtenu mon diplôme d’éducatrice spécialisée. Par ailleurs, j’ai vécu différentes expériences associatives qui m’ont beaucoup apporté et enrichie personnellement et professionnellement parlant.

Quelles sont les conditions de travail ? Les avantages et inconvénients ?

Le plus gros inconvénient est qu’en étant nos propres patrons, cela implique que nous devons en vivre et gérer des choses qui nous étaient plus ou moins inconnues jusque-là. Cependant, le temps passé à découvrir les différentes facettes d’une entreprise, à effectuer les démarches et à trouver les bonnes informations ainsi que les bons interlocuteurs, ce projet étant novateur et donc non répertorié dans les « cases » habituelles, n’a fait qu’augmenter notre implication et notre motivation pour mettre en valeur notre métier différemment.

Concernant nos conditions de travail lors d’une intervention à domicile l’inconvénient majeur est également l’avantage principal de ce type de prise en charge : la dualité. L’éducateur est seul avec la personne qu’il accompagne, cet aspect constitue un réel avantage dans l’accompagnement car il permet de favoriser le travail la relation éducateur – personne accompagnée peut se mettre en place plus facilement et la concentration de la personne n’est pas perturbée au cours de la séance.

Cependant, l’éducateur est également seul face à cette personne, il peut alors être difficile pour lui de prendre du recul face à certaines situations.

Nous avons fait le choix de créer cette société à deux afin de pallier à ce problème. Ainsi bien qu’intervenant individuellement auprès des personnes, nous travaillons en équipe au travers de réunion ce qui nous permet de faire évoluer l’accompagnement et de prendre le recul nécessaire à tout éducateur pour une bonne intervention.

Quel est le profil, compétences et personnalités pour exercer ce métier ?

Pour pratiquer ce métier il faut plusieurs choses, la première étant un diplôme de moniteur éducateur ou d’éducateur spécialisé.

La deuxième chose est selon nous une implication ainsi que des convictions professionnelles et une certaine éthique afin d’avoir un positionnement professionnel juste et adapté au plus près des besoins des personnes que l’on accompagne.

Avoir des expériences, professionnelles, associatives, etc, peut s’avérer être un atout pour exercer ce métier car ces expériences sont souvent formatrices et permettent de rentrer en lien avec les personnes. 

« Nous sommes la somme de nos propres expériences » 

Que vous a apporté ce métier ?Antoine Passerat : Ce métier m’a apporté beaucoup, à la fois des bons et des mauvais moments. Des moments difficiles, heureux souvent intenses. Il serait dur d’en parler en détail ici. Pour ma part j’ai fait le choix de parler de mon travail en l’écrivant et en le diffusant sur internet et dans des revues
spécialisées.

Mélanie Pereyron : Personnellement ce métier m’a apporté et m’apporte toujours beaucoup de joies malgré les moments difficiles que l’on peut traverser au travers des accompagnements. Ces moments m’ont souvent incité à me remettre en question ce qui m’a permis d’évoluer dans ma pratique professionnelle et de m’améliorer.

Exercer ce métier apporte énormément les rencontres qu’on fait à travers nos accompagnements font évoluer le regard que l’on porte sur notre métier, sur notre société mais également sur nous-même.
Ce métier est vraiment très enrichissant dans sa globalité, il peut parfois être dur, on côtoie différentes situations qui nous touchent en tant que personne. Dans ce métier on ne peut dissocier l’humain du professionnel c’est ce qui peut parfois faire sa faiblesse mais c’est surtout ce qui selon moi fait sa force.Quel sont les motivations qui vous ont poussé à ouvrir cette société?

Plusieurs choses nous ont amenés à créer cette société dont principalement l’envie d’apporter une réponse à un besoin que nous avions identifié : le manque de place dans les établissements médico-sociaux qui induit l’agrandissement des listes d’attente et donc l’augmentation du nombre de
personnes en situation de handicap se trouvant sans prise en charge.

Nous souhaitions également tous deux sortir d’un système institutionnel et associatif qui ne nous convenait plus pour revenir aux fondamentaux de notre métier et retrouver les valeurs qui nous ont fait devenir éducateurs.

Sur quels projets travaillez-vous ou avez-vous travaillé ?

Actuellement notre entreprise propose des accompagnements éducatifs, à domicile ou à partir du domicile, à des personnes en situation de handicap (enfants ou adultes). Nous travaillons au développement de cette activité.

Par la suite, nous souhaiterions pouvoir proposer des possibilités d’accompagnements collectifs sur des activités spécifiques en partenariat avec un club sportif, artistique, etc.Nous souhaiterions également proposer des séjours organisés destinés à des personnes en situation de handicap (vacances, week-end).

Depuis combien de temps avez-vous travaillé ? Dans quel secteur d’activité ?

Nous avons tous les deux des expériences professionnelles très variées. L’éducation spécialisée est un vaste domaine permettant d’intervenir auprès de différents publics (personnes en situation de handicap, enfants confiés à la protection de l’enfance, personnes en situation d’insertion, etc.).

Nous avons tous deux travaillé au sein d’institutions tels que des foyers de l’enfance, des foyers de vie pour personnes en situation de handicap, des instituts médico-éducatifs, etc ; ce qui nous permet d’avoir une bonne connaissance du public auprès duquel nous intervenons actuellement et ainsi
améliore notre accompagnement.

Avez-vous un conseil à donner aux personnes qui souhaitent se diriger vers ce métier ?

Pour les personnes qui souhaitent être éducateur, nous n’avons pas spécialement de conseils à leur donner pour le devenir ; cependant lorsqu’ils le seront, rester humble et être toujours à l’écoute des personnes sont à notre sens des choses essentielles pour être et rester éducateur.

Quant aux personnes souhaitant créer une société de la même manière que nous, ne pas le faire seul et être accompagné d’une personne avec qui on se complète professionnellement et en qui on a une complète confiance.

La page facebook de la société : Educ’s
Je vous remercie de l’intéret que vous avez porter à mon interview et vraiment bravo pour tout se que vous faite

Un Bai Jia Bei pour Nathan

Posted in Bai Jia Bei
on janvier 8, 2014

Un Bai Jia Bei pour Nathan

 

Grâce à Mi ange Mi démon j’ai découvert hier ce concept. Je vais donc le mettre en place pour mon Fripon 😀 Ce n’est pas un nouveau-né, mais je ne connaissais pas le concept à ce moment-là.

Je vais commencer à récolter des morceaux de tissu 25*25 pour un Bai Jia Bei.

Hier quand elle m’en a parlé, j’avais l’air bête devant mon ordi, alors je lui ai demandé ce qu’était un Bai Jia Bei.

Un Bai Jia Bei, c’est une couverture en patchwork si vous préférez…mais pas n’importe quelle couverture, puisque c’est celle que l’on offre aux nouveaux-nés du nord de la Chine.

L’histoire du Bai Jia Bei est la suivante :

“Dans le nord de la Chine, la tradition célèbre l’arrivée d’une nouvelle vie d’une façon particulière : la création d’un Baï jia bei – un patchwork de 100 vœux.

La coutume est d’inviter 100 personnes à offrir chacune un morceau de tissu (25 x 25 en 100% coton).

Les 100 morceaux sont cousus ensemble pour former un patchwork qui contient la chancel’énergie et les vœux de toutes les personnes qui y ont contribué.

La personne qui participe au Baï Jia Bei remet également une carte sur laquelle auront été écrits les messages de bienvenue et de bonheur pour notre enfant ainsi qu’un échantillon du tissu envoyé.”
Voilà à quoi cela ressemble :
Alors si vous aimez bien mes articles, que vous me trouvez sympa,  que vous avez envie d’envoyer de gentils mots pour mon petit chéri, envoyez moi un mail sur : gwenaelle.journet@gmail.com
Pour participer à ce message, il faudra m’envoyer :
  • Un coupon de tissu 25cm x 25cm.
  • Une carte de vœux (même faite main) avec les mots qui vous passent par la tête pour lui souhaiter plein de bonnes choses
  • Un échantillon du même tissu (par exemple 5cm x 5cm) à coller, agrafer, scotcher…dans la carte pour qu’on sache qui a envoyé quoi et pour que Nathan puisse lire vos vœux quand il sera plus grand en sachant quel bout de tissu a été envoyé par qui.

J’adore cette idée et j’espère que vous allez l’aimer aussi !

La Bibliothèque de Nathan (rendez-vous du mercredi)

Posted in La bibliothèque de Mini Testeur
on janvier 8, 2014

Je vais vous parler dans ce post de certains des livres de mon fils Nathan qu’il adore et que je trouve super bien faits. Et je vous parlerai de ses livres tous les mercredis.

Ne perdons plus de temps, voici les livres :

 

drolespetitebetes.jpg

“Écoutez chanter les drôles de petits oiseaux” : C’est un coffret en forme de nichoir qui contient :

  • un livre sonore à puce dernière génération (haute qualité du son) reproduisant les chants de 6 oiseaux du jardin des Drôles de Petites Bêtes. Pour les écouter, il suffit d’appuyer sur la puce placée sur chaque oiseau et alors on entend Solange la Mésange qui zinzinule, Merlin le merle qui siffle, etc. Un petit texte accompagne chaque oiseau.
  • un mobile à fabriquer avec les cartes à l’effigie des 6 oiseaux pré-imprimées recto-verso et percées d’un petit trou.
  • un nichoir que l’on peut accrocher au mur de sa chambre.

Editions Gallimard Jeunesse

Nathan a toute la collection de THOMAS Jeunesse. Je vous les conseille vraiment, ils sont géniaux, mon fils les regarde plusieurs fois par jour et apprend meme de nouveaux mots ou sons.

Je vous en mets quelques-uns :

bruits.jpg

 

 

mer.jpg

 

Mes Animaux De La Ferme À Écouter Et À À Toucher de Elena Brusi

Voici des livres pour le soir, l’histoire est courte. Cela fait une très jolie collection, vous pouvez même depuis quelques temps les trouver avec CD.

Voila déjà une première partie. Plus tard, je vous parlerai de sa collection de livres à toucher. Les livres ont un rôle très important dans ma vie et dans la sienne.

Il est d’ailleurs abonné à 3 magazines (Popi, Papoum et Pomme d’api) et est inscrit depuis l’âge de 6 mois à la bibliothèque.

‘Et vous, les livres font-ils partie de votre vie ? Avez-vous donné le goût des livres à vos enfants ? Ou le contraire ? Toutes les réponses sont les bienvenues’

Test Tablette Storio 2 Baby

Posted in Tests
on janvier 8, 2014

 

Tablette Storio 2 Baby

Destinée aux enfants de 18 mois à 9 ans, cette tablette permet d’écouter des histoires, de jouer, de dessiner, d’écouter de la musique. On peut même leurs enregistrer un message à l’allumage de la tablette.
On y trouve des applications, une touche menu centrale, un grand écran tactile 5 pouces à affichage réversible, elle a pour caractéristique de s’adresser aux enfants par son design et son contenu.

Côté fragilité, rien à craindre car elle a été conçue pour résister à toutes les chutes et sa coque de protection en plastique souple est idéale pour amortir les chocs !

Côté utilisation, tout a été prévu pour les petits doigts de nos enfants  : il suffit de toucher l’écran pour l’utiliser ou alors utiliser le stylet pour les plus grands pour faire comme papa et maman !

Mon petit testeur a testé lors de la sortie de la tablette et il a tout de suite adhéré, de nombreux jeux sont à télécharger sur le store ou en magasin.

Il peut regarder ses petits dessins animés dessus quand on fait de longs voyages, prendre des photos (qualité pas top par contre).

Les plus : les jeux des autres tablettes Storio sont compatibles, donc ils peuvent jouer avec très longtemps, la facilité d’utilisation, la prise en main, incassable, la personalisation et les accessoires.

Les moins :  il n’y a pas de prise secteur, ça fonctionne avec des piles pour la sécurité des enfants, et les piles s’usent très vite. Le prix n’est pas abordable pour toutes les familles.

Geek que nous sommes? nous lui avons acheté d7s sa sortie avec plusieurs jeux achetés sur le store, mais on lui donne raisonnablement 15 min maxi, 2 ou 3 fois par semaine car nous ne voulons pas que ça devienne une addiction.

 Et vous, avez-vous acheté une tablette pour votre enfant ? Êtes-vous pour ou contre ?
%d blogueurs aiment cette page :