Interflora tord le cou aux clichés sur les mamans avec une chanson décalée

Posted in Grossesse
on mai 26, 2018

À l’approche de la fête des mères, Interflora tord le cou aux clichés sur les mamans. L’enseigne nous propose une chanson qui cherche à casser les codes de la mère parfaite, puisque c’est bien connu la mère parfaite n’existe pas. Une chanson remplie « de clins d’œil auxquels les mamans sauront s’identifier ». Ici, une maman dit toute la vérité à son enfant, pour que cette année, il sache pourquoi la remercier. Un moyen de casser l’image de la mère parfaite dans laquelle personne ne se reconnaît ou qui fait culpabiliser de nombreuses mamans.

Interflora dit “Stop” aux clichés !

Cette année, c’est à travers une chanson décalée et sur un ton ironique que l’enseigne aide les mamans à déculpabiliser et à mettre en valeur leurs défauts. Nous sommes pas parfaites et alors ?

Cette année, une chanson et un bouquet pour le bonheur de vos mamans .


Nous avons toutes des défauts, on a toutes des moments ou on craque, des moments ou c’est difficile d’être maman. Je trouve cette chanson pleine de douceur, pleine d’amour et à la fois marrante. Certaines mamans se retrouveront dedans facilement, mais n’oseront peut-être pas le dire.

Cette chanson est à la fois douce et pleine de vérités, elle s’adresse tendrement à son enfant et ose lui avouer toute la vérité en acceptant totalement qu’elle ne soit pas parfaite.

La méthode utilisée est simple : une chanson originale et pleine de clins d’œil auxquels les mamans sauront s’identifier. Sur un ton ironique, mais jamais méchant, une maman dit toute la vérité à son enfant, pour que cette année, il sache pourquoi la remercier. De l’enfance à l’âge adulte, elle avoue tout avec humour ! Un moyen de casser l’image de la mère parfaite dans laquelle personne ne se reconnaît vraiment et d’encourager à accepter et revendiquer ses imperfections. Cette vidéo est accessible sur le site d’Interflora et les réseaux sociaux de la marque.

Puis je voulais aussi rajouter qu’il ne faut pas oublier le sens de cette journée et ne pas réduire la maman à une image désuète et stéréotypée.

 

 

 

AT4

Laisser un commentaire

You may also like

%d blogueurs aiment cette page :