Surmonter le baby-blues, c’est possible !

Posted in Famille
on mai 19, 2020
surmonter-le-baby-blues-c-est-possible

L’arrivée d’un bébé représente un changement de vie et de rythme, qui peut engendrer un baby-blues. Bien plus commun que l’on ne le pense, ce trouble émotionnel ne dure qu’une quinzaine de jours environ. Mais pour la maman qui le subit, il s’agit d’une véritable épreuve. Heureusement, il existe des méthodes pour parvenir à le surmonter. Je vous dis tout !

Mieux comprendre le baby-blues

Les symptômes d’un baby-blues apparaissent quelques jours seulement après l’accouchement. Ils se caractérisent par des pleurs fréquents, non de joie mais de tristesse, une irritabilité, des ruminations, du stress, des insomnies, ou encore une perte d’appétit. Ces symptômes, bien difficiles à gérer, sont d’abord le résultat d’un chamboulement physiologique. La chute importante d’hormones après l’accouchement déstabilise en effet l’équilibre émotionnel et entraîne un important épuisement.

Mais le baby-blues a aussi une cause psychologique. En effet, alors que maman et bébé étaient en parfaite osmose durant la grossesse, il y a un lien qui se coupe après l’accouchement. La maman ressent un énorme vide et une grande tristesse. Elle culpabilise encore plus à l’idée de ne pas se sentir heureuse, comme elle devrait l’être, à l’arrivée du bébé. Il y a aussi le poids qui pèse désormais sur ses épaules puisqu’elle sera responsable de la santé, de l’éducation et de l’épanouissement de l’enfant, et elle a peur de ne pas y arriver.

Les kilos en trop, les vergetures et les douleurs pelviennes ne sont pas non plus pour arranger les choses. Sans compter qu’avec les tétées, les lessives, le ménage et les repas, elle n’a plus tellement de temps pour elle pour souffler et se relaxer.

surmonter-le-baby-blues-c-est-possible

L’hypnose pour surmonter ce trouble émotionnel

L’hypnose aide à retrouver l’équilibre émotionnel et la confiance en soi pour aborder la maternité avec joie. Vous pourrez si vous le souhaitez en savoir plus via David Renassia sur les bienfaits que peut apporter l’hypnose à une maman souffrant de baby-blues. La séance d’hypnose permet de plonger la personne dans un état de conscience modifié, entre l’éveil et le sommeil, par le biais de la suggestion.

Lorsque vous êtes dans cet état, il est possible pour l’hypnothérapeute de vous aider à comprendre les raisons du baby-blues et à surmonter la situation. Cet état de relâchement profond permet également d’atténuer l’apparition de pensées négatives qui parasitent votre esprit. Vous serez aussi plus détendue et moins sensible aux fluctuations émotionnelles. Les émotions négatives liées aux chutes d’hormones auront elles-mêmes tendance à s’atténuer.

La durée d’une séance est en général d’une heure. Mais il est possible que plusieurs séances soient nécessaires pour arriver au résultat escompté. Au fur et à mesure des consultations, vous apprendrez à créer un processus de relâchement corporel, qui vous permettra de vous distancer des pensées parasitaires.

La cohérence cardiaque pour atténuer son baby-blues

J’ai également découvert la cohérence cardiaque, une méthode de respiration spécifique, mise au point par le Dr David Servan-Schreiber et son ami, le Dr David O’hare. Ce dernier décrit la cohérence cardiaque comme « un état d’équilibre physiologique, psychologique et émotionnel du système nerveux ». La technique permet de contrôler ses émotions et de limiter son anxiété. Elle consiste à réaliser 6 cycles de respiration par minute, pendant 5 minutes, et ce 3 fois par jour. Dans le jargon médical, on appelle cette méthode « le 365 ». Elle semble être particulièrement utile aux femmes souhaitant calmer leurs angoisses et leur stress.

Se tourner vers les remèdes naturels

Vous avez plusieurs choix en matière de remèdes naturels pour vous aider à surmonter cette période difficile. Il y a par exemple les huiles essentielles, dont certaines ont des vertus apaisantes et luttent contre l’angoisse. C’est par exemple le cas de l’huile essentielle de camomille romaine, de mandarine ou encore de lavande.

Côté alimentation, les omégas 3 vous aideront à surmonter de manière naturelle la dépression. Aussi, ne négligez pas les fruits et légumes crus qui vous apporteront des vitamines, minéraux et antioxydants. Les compléments alimentaires sont aussi une solution à envisager. Pour faire du bien à votre cerveau, vous pourrez vous tourner vers les vitamines, oméga-3, magnésium, zinc, ou tryptophane, un acide aminé qui régule l’humeur. Grâce à ce mélange, vous retrouverez calme et sérénité.

Se confier à ses proches

Le baby-blues est un mal qui touche de nombreuses femmes, mais beaucoup ont peur d’en parler, de peur d’être jugées. Après tout, elles se disent qu’elles ont tout pour être heureuses. Or, se confier à ses proches est un excellent moyen de se soulager émotionnellement. Alors n’hésitez pas à en parler à votre mari, votre sœur, mère, ou encore meilleure amie, qui ne devraient pas avoir de mal à vous comprendre.

Certaines personnes de votre entourage sont peut-être même déjà passées par là. Elles vous écouteront et trouveront les bons mots pour vous réconforter. C’est aussi une manière de dédramatiser la situation et de mieux accepter ce que vous ressentez, pour aussi mieux le surmonter. La sage-femme est aussi une confidente de choix. Habituée à ce type de situation, elle est à même de vous écouter, de répondre à vos interrogations et de vous conseiller, sans pour autant vous juger.

Prendre du temps pour soi pour se détendre

Comme on l’a vu plus tôt, le baby-blues, c’est aussi une sorte d’épuisement qui est bien naturelle après l’accouchement, les nuits courtes, les pleurs de bébé, les soins et les visites des proches. Il est alors important de prendre du temps pour soi pour se reposer. Lorsque bébé fait sa sieste, n’hésitez pas à dormir avec lui. Une fois de retour à la maison, prévenez la famille que vous avez reporté la date pour leur présenter le bébé. Ainsi, vous pourrez vous concentrer sur votre bout de chou et votre bien-être.

Vous pourrez également demander à votre entourage de vous apporter de l’aide à la maison. Lorsque vous avez un peu de temps, allez dans un institut pour profiter d’un soin beauté et bien-être, faites des promenades, ou encore du yoga. Grâce à des mouvements doux et dynamiques, synchronisés à la respiration, il vous permettra de retrouver votre zenitude.

En résumé, après des mois riches en émotions et en changements, il est parfois normal de se sentir déboussolée. Soyez indulgente envers vous-même, n’hésitez pas à solliciter votre entourage et avoir recours à des méthodes qui ont fait leurs preuves, comme l’hypnose. Vous verrez que ce malheureux épisode ne sera bientôt plus qu’un lointain souvenir.

photographie naissance

Laisser un commentaire

You may also like

%d blogueurs aiment cette page :