Fausse couche précoce : vous avez le droit de souffrir !

Posted in Famille
on juillet 27, 2020
fausse couche

Je n’avais absolument pas prévu de vous en parler sur le blog, mais j’ai besoin de l’écrire quelque part, besoin de crier à ceux qui me lisent qu’une fausse-couche ça fait mal ! Quand j’en ai parlé, il y a maintenant 10 jours, j’ai reçu des  centaines de messages privés sur Instagram, de personnes ayant vécu la même chose récemment ou pas, des personnes qui venaient prendre des nouvelles de moi , des personnes qui vivaient la même chose au même moment 

Tout d’abord, sachez que nous ne vivons pas forcément les choses de la même façon, mais je vais vous raconter mon expérience, et comment je vais aujourd’hui. 

 MON HISTOIRE…MA 2ème fausse couche 

J’ai su que j’étais enceinte le 4 juillet 2020, le lendemain des 5 ans de ma fille, quelle belle surprise le lendemain de l’anniversaire de ma princesse, mais je savais que quelque chose n’allait pas, des douleurs de règle, des pertes brunes, des douleurs dans le bassin ! Le test était pourtant un très beau positif , des copines ont essayé de me rassurer en me disant que ça arrivait d’avoir ce genre de douleurs , ce genre de pertes en début de grossesse , mais je savais que non, c’était pas normal, ça me rappelait ma précédente fausse couche quelques années avant ma fille !

Après une nuit affreuse avec des pertes et des douleurs de plus en plus intense, j’ai été consulté le dimanche à la clinique où j’avais accouché pour mon fils, effectivement mon taux n’était pas très haut, mais l’échographie était rassurante, il a écarté la grossesse extra-utérine, il a vue qu’il y avait des signes d’une grossesse, mais rien de plus car ma grossesse remontant à maximum 15 jours, il était impossible de voir quelque chose  ! Il m’a dit de me détendre , que ça arrivait d’avoir des pertes  importantes en début de grossesse surtout après un rapport . J’avais une autre prise de sang le lundi et le mercredi pour vérifier mon taux .

J’étais un petit peu rassurée, je commençais à regarder la date de mon terme, imaginé ce futur bébé, comment j’allais vous l’annoncer ….  Mais les douleurs se sont intensifié , lundi la prise de sang fut sans appel mon taux avait chuté, j’en ai pleuré pendant des heures et rien que d’écrire ces quelques lignes, les larmes commencent de couler à nouveau ! De la nuit de lundi à mardi , des douleurs affreuses, des douleurs que je ne connaissais pas , ça me brûlait fortement dans l’entrejambe et j’avais des contractions qui me prenaient le ventre et le bassin, l’ironie, c’est que je n’ai jamais connues ce genre de douleurs avant puisque j’ai eu deux césariennes programmées pour mes 2 enfants. J’ai demandé à mon chéri de rester à la maison , j’étais incapable de marcher , incapable de parler , j’étais à quatre pattes sur le sol , la seule et unique position que je supportais ! Jusqu’à la première évacuation ! Mercredi est arrivé , j’avais ma seconde prise de sang , le taux avait encore chuté …

Vendredi, j’avais encore quelques saignements, mon homme était au boulot, j’étais seule avec les enfants et juste après ma douche des douleurs, l’envie de vomir, des bourdonnements, des vertiges ont commencé de faire surface, j’avais si peur de faire un malaise alors que j’étais toute seule avec mes enfants. J’ai ouvert la porte, j’ai serré les dents, j’ai respiré, je me suis mouillé le visage et je me suis interdit de m’évanouir alors que mes 2 enfants avaient besoin de moi ! Puis la suite est arrivée, je me suis tordue de douleurs, j’ai hurlé intérieurement pendant 3 h, j’ai pleuré toutes les larmes de mon corps, à la fois pour dire au revoir à ce bébé que je ne connaîtrais jamais, et à la fois soulagée, car ça se terminait et que j’allais pouvoir enfin passer à autre chose… l’expulsion a eu lieu ,  la douleur s’est arrêtée aussi vite qu’elle est venue , ma fille à mes cotées pour me caresser le visage.

J’avais le même jour une échographie de contrôle avec une sage-femme que je ne connaissais pas, j’ai dû  expliquer exactement toute l’histoire depuis le début et ensuite elle m’a fait l’échographie de contrôle qui confirmait que tout était bien expulsé , l’échographie fut très douloureuse physiquement ! J’ai continué d’avoir des saignements aléatoirement jusqu’au 16 juillet, j’avais quand même une dernière prise de sang à faire pour vérifier mon taux, taux qui était bien passé en dessous de 5 ! J’ai eu aussi une piqûre de rophilac comme pour mes grossesses étant rhésus négatif et mon conjoint positif ! 

La reconstruction 

J’en ai beaucoup voulu à mon corps de ne pas réussir à garder cette grossesse, surtout après 2 ans d’essais, comme je lui en ai voulu d’être porteur d’une maladie génétique et comme je lui en ai voulu de n’avoir jamais réussi à avoir un accouchement sans césarienne. C’était quoi le problème chez moi ?

Pour tout vous dire, j’en souffre beaucoup encore, j’ai mal au fond de moi, mais je n’ai personne pour en parler. Je sais que ça arrive à énormément de monde, que c’est malheureusement le cycle de la vie et que ce n’était pas un embryon viable. C’est très terre-à-terre comme raisonnement, mais c’est malheureusement la vérité. C’est important de vous en parler ouvertement aussi. Je suis heureuse de l’avoir fait et de le faire encore, car j’ai trouvé énormément de soutien grâce à vous, j’avais plus de soutien avec vous qu’avec mon propre entourage.…

Aujourd’hui, j’ai encore le moral en dents de scie , car je me sens parfois incomprise par mon homme , il a été triste, mais pas comme j’ai pu l’être ! Il m’a dit, on va recommencer, ca va marcher ! Sauf qu’après 2 ans d’essais, c’est tellement douloureux de faire face à une fausse-couche !

Depuis lundi, j’ai commencé de prendre de l’acide folique et j’espère que j’aurais prochainement une belle nouvelle à vous annoncer . Si mon cycle revient avant une grossesse, j’aurais mes examens de fertilité à passer et  j’ai souvent peur de ne plus jamais avoir un test positif.

Je n’ai pas besoin de n’y pense pas , ça finira par venir, clairement après ce genre d’événement , ce n’est pas le genre de phrase que nous avons envie d’entendre.

Pour toutes les personnes qui vivent ça et pour les autres qui ne comprennent pas forcément cette douleur…Une fausse couche c’est fréquent , mais ce n’est pas parce que c’est « banal » que ce n’est pas douloureux.

Alors si cela vient de vous arriver et que vous tombez sur cet article, sachez que vous n’êtes pas seule dans votre malheur. Beaucoup n’en parlent pas par pudeur, mais vous comprennent <3 Le temps sera votre ami, pleurez, parlez-en, prenez soin de vous surtout.

media-grossesse-fatigue
parentalist

10 Comments

  • Dalmont

    J’ai perdu un bébé le 23 décembre 2014
    Je savais que j’étais enceinte depuis quelques jours j’avais préparée des petites boites pour annoncer la naissance de notre deuxième enfants à notre famille pour le repas de noël et tous s’est écroulé !
    Je l’ai très mal vécu et j’e souffre encore pour moi ce bébé a existé j’ai été sa maman j’ai aujourd’hui 3 enfants à la maison mais 4 dans mon cœur et sûrement plus car d’après le gyneco mes retard de règles n’étaient pas tous de simples retards mais sûrement des FC précoces !
    J’ai mis 1 an à tomber enceinte et je perdai ce bébé qu’on avait mis tant de temps a avoir. Je suis tombée enceinte 4 mois après la fausse couche alors c’est ce que je vous souhaite que ça reprenne rapidement ! Avant le retour de couche et que votre grossesse se passe bien.
    Merci d’avoir écrit cet article, vraiment ..
    Bon courage, on est plus que vous le pensez puisque d’après mon gyneco, 1 femme sur 10 est victime de fausse couche dans sa vie.
    Alors on cherche le positif on reprend le dessus et bébé viendra bientôt en pleine forme ! Courage bonne soirée

    juillet 27, 2020 at 10:27 Reply
  • Auvray Bénédicte

    Ton mon soutien dans cette épreuve. Je sais à quel point l’attente fait douter d’avoir le bonheur de porter la vie. Je te souhaite que la roue tourne et que tu sois rapidement enceinte avec une grossesse qui se passera bien. Je t’embrasse, prends soin de toi.

    juillet 27, 2020 at 10:46 Reply
  • La Cabane de Zeph

    ça m’est arrivé. Aucune considération de la part des médecins, labo et autres. fausse couche précoce également. Je m’étais dis que j’écrirai sur le sujet car ça fait toujours du bien et surtout se dire que oui c’est normal que ça nous touche et on a le droit d’être triste.

    juillet 27, 2020 at 10:56 Reply
  • Christina

    je te souhaite pleins de courage dans cette dure épreuve. Pas facile tout ça et comme vevu te comprends moi j’ai eu une FC précoce a un mois et demie en 2016 depuis je suis en dépression je n’en sors pas puis d’autres pathologies j’ai.. je le vis très mal mais c’est ainsi malheureusement.. pourquoi toi pourquoi moi nous ne méritons pas cela.. je te souhaite une merveilleuse nouvelle a nous annoncer. Et merci de ton partage si besoin tu peux me parler en mp. Soyez forte. Et j’avoue que moi aussi j’ai horreur des gens qui disent : si c’est pas arrivé c’est qu’il était pas viable, puis que je suis jeune tu retombera enceinte, etc… Sauf que on est prêt de juin a avril mis tout ce temps pour tomber enceinte et ensuite mai tout est fini c’est horrible on est prêt à être parents et c’est fini et quand tu es malade par la suite ce qui m’est ta vie entre parenthèses car on ne peut faire d’enfants en attendant..sa fait mal !!! J’ai même remarque une chose c’est tellement malheureux des personnes tant qu’il sont pas passées par la tout vas bien auront les mauvaise réaction et des qu’il y passent comprennent c’est bien dommage d’en arriver la…

    juillet 28, 2020 at 5:00 Reply
  • mamounettealouest

    Merci pour ton article 2 ans après je n’ai pas encore réussi à faire mon deuil, malgré la naissance de mon loulou en Mars (au contraire, ça a ravivé la douleur). Ça a été tellement “banalisé” autour de moi que je n’ai pas réussi à passer Le Cap.

    juillet 28, 2020 at 9:38 Reply
  • Maman.attachianteetsesloustics

    Courage ma belle. Je te souhaite de tout mon coeur ce troisième +++

    juillet 28, 2020 at 1:54 Reply
  • Mel

    Je vous comprend très bien j ai fait une fausse couche precosse aussi au mois de décembre. Le mois prochain aurait dû être la naissance de se petit bébé que je ne connaîtrais pas . Ca a été tres dure et de voir des femmes enceinte m etait insupportable. Mon médecin ma dit que si je n avais pas fait de test de grossesse le jour de mes règles mais que si j avais attendu 7 jours je ne me serait même pas rendu compte de cette grossesse . Cettephrasema beaucoup perturbe car oui elle et precosse cette fausse couche mais comme vous j avais calculer la date d accouchement et je l avais dit à mes enfants. La je suis de nouveau enceinte de 2 mois j ai demander a faire beaucoup de prise de sang pour vérifier mon taux et j ai attendu mon écho pour voir si bébé était bien la et qu il y avais bien un battement de cœur pour le dire a mes fils . Je panique à chaque douleur au ventre . Vérifie a chaque passage au toilette que je ne saigne pas . Je n arrive pas a profiter de cette grossesse . J espere que vous allez vite avoir un nouveau + et que tout se passera bien cette fois ci . Courage

    juillet 28, 2020 at 3:59 Reply
    • Mel

      Désoler pour les fautes d’orthographe. Je viens seulement de me relire alors que j ai déjà poster le commentaire

      juillet 28, 2020 at 4:00 Reply
  • Ninoute

    Bonjour, j’ai également fait une fausse couche avant d’avoir ma fille. J’ai perdu mon bébé (car oui je considère que c’est un bébé et non une cellule comme j’ai pu l’entendre) aux alentours de 8sa. Le cœur ne battait pas, on me l’a annoncé de manière ignoble sans aucun tact, j’étais seule lors de cette écho, je ressentais aucune douleur aucun saignement j’étais bien et pourtant… J’ai vécu l’expulsion à mon domicile avec mon conjoint et même si la douleur physique n’était pas très présente ça a été très dur à gérer psychologiquement… J’ai mis un an tout pile à tomber enceinte, et ma fille va aujourd’hui avoir 2 ans 🙂
    Je te souhaite bcp de courage à toi et à toutes les mamans qui vivent ça car nous sommes nombreuses malgré le tabou qui règne autour de ce sujet.

    juillet 29, 2020 at 9:52 Reply
  • Ninoute

    J’ai également ressenti le besoin d’en parler dans mon blog 😉

    juillet 29, 2020 at 9:52 Reply
  • Laisser un commentaire

    You may also like

    %d blogueurs aiment cette page :