COMMENT PRENDRE DES PHOTOS FOOD PROFESSIONNELLES

Posted in Blogging
on mars 9, 2019
comment prendre des photos food

Photographier de la nourriture est beaucoup plus difficile qu’il n’y parait. Nous devons non seulement travailler pour obtenir la bonne composition, mais également utiliser la lumière de manière très spécifique. Nous devons ensuite styliser l’apparence de la nourriture afin de la rendre attrayante. Dans cet article, je vais vous donner quelques conseils utiles pour créer des images appétissantes 

CONSEILS UTILES POUR ÉCLAIRER VOS ALIMENTS

La photographie culinaire a l’air bien si la nourriture présente des textures. La texture est un facteur essentiel pour des photos d’aliments. L’amélioration de la texture se fait par éclairage latéral. L’éclairage latéral révèle la texture, car il fait ressortir les zones les plus lumineuses et les ombres sur la nourriture pour la rendre plus attrayante pour le lecteur.

De nombreuses photos d’aliments sont prises à l’aide de la lumière douce et diffuse d’une fenêtre. La lumière des fenêtres est une lumière subtile qui accentue le contraste sans avoir à faire quoi que ce soit de trop spécialisé. De nombreux photographes spécialisés dans les aliments utilisent une boîte à lumière pour créer cet aspect «propre et blanc», mais ils n’éclairent jamais l’avant des aliments.

La belle photographie culinaire s’appuie sur l’angle de la lumière pour que le contraste puisse créer une texture. Même les aliments les plus homogènes, comme le fromage, ont besoin d’un éclairage d’appoint pour générer un certain attrait. Si la nourriture est allumée à l’avant, nous perdons la texture offerte par l’éclairage latéral. Une lumière plate peut donner l’impression que les aliments sont ennuyeux et sans goût.

Contrôle de la lumière avec un GOBO

L’éclairage latéral, en utilisant une lumière diffuse pour fenêtre ou boîte à lumière, est un moyen courant d’éclairer les aliments. mais parfois nous ne voulons pas de lumière sur une partie de la nourriture. Dans cette situation, nous avons besoin de quelque chose pour réduire la lumière sur cette zone. C’est là que votre  gobo est utile. Si vous n’avez pas de GOBO et c’est mon cas, vous pouvez utiliser un carton noir qui réduit l’éclairage dans une partie de l’image. Ces morceaux de carton noir m’ont coûté moins de dix euros dans un magasin comme cultura.

Des aliments tels que le pain brun sur des planches en bois, les soupes de légumes maison, les pâtes et le riz sont des exemples d’aliments utilisés dans une séance photo à la campagne vont demander une planche en carton noir pour un meilleur rendu.

Ajouter une autre source de lumière diffuse pour des images lumineuses

D’autre part, vous pouvez également utiliser la technique de prise de vue «lumière brillante, blanc». Vous avez peut-être vu des photos de céréales pour petit-déjeuner très éclairées, telles que du riz soufflé, des gâteaux sucrés et des biscuits. Cette approche utilise simplement un éclairage latéral et une autre lumière pour éclairer l’arrière-plan. Des boîtes à lumière, des parapluies blancs et des réflecteurs sont utilisés dans ce style de photographie culinaire.

La photographie culinaire est un travail amusant mais très exigeant. C’est incroyablement méticuleux et fastidieux dans le meilleur des cas. Si vous aimez les natures mortes et que vous portez une attention particulière aux détails, la photographie culinaire pourrait vous plaire et vous allez pouvoir présenter de belles photos sur instagram 

 

 

** article réalisé dans le cadre de la campagne Shop influence

Laisser un commentaire

You may also like

%d blogueurs aiment cette page :