Browsing Tag:

allaitement

10 mois, déjà….!

Posted in Famille
on mai 20, 2016

10 mois, déjà….! 10 mois d’amour !

mamanpouponne 10 mois dèja

10 mois.. déjà depuis le 3 Mai et je suis triste de ne pas avoir parlé de tes 9 mois

10 mois… Le temps passe tellement vite
10 mois que nous sommes 4 , 10 mois que tu nous combles de bonheurs
10 mois que je me noie de tes sourires et de tes câlins,
10 mois que les semaines passent vraiment trop vite
10 mois et dans 2 mois une année se serra écoulée

10 mois en chiffres c’est

  • 1 Bébé qui tient assis
  • 1 bébé qui fait du 4 pattes,
  • 1 bébé qui à fait ses 3 premiers pas le 19/05/2016
  • 8 dents
  • Des vêtements entre 12 et 18 mois
  • 1 millions de câlins
  • 1 millions de rires
  • 10 mois d’allaitement
  • 1 bébé qui sait se mettre debout toute seule avec l’appuie d’un meuble et qui se lâche ensuite
  • 1 bébé qui ne veut que sa maman et n’aime pas quand je la laisse toute seule
  • Une dizaine de mots dans son vocabulaire : Maman , Papa , Meci pour merci  , De rien , Atta pour attend
    Mam mam pour j’ai faim , Nate pour Nathan , Avoir pour au revoir , Donne, Tein pour tien ,Bavo pour bravo
    Ouai ,Vouet pour jouet Là
  • 9k4 kilos d’amour et toujours mon angoisse que tu ne prennes pas assez comme allaitée
  • Un caractère bien affirmé
  • Des nuits de 21h30 à 6H7H
  • Une passion pour le jeu , elle passe des heures à jouer calmement comme une petite fille beaucoup plus grande
  • Une passion pour  la musique
  • Elle remue son petit popotin pour danser
  • Une petite fille qui rigole tout le temps
  • Une petite princesse qui aime qu’on lui lise des histoires
  • Qui adore faire de la peinture

Et des millions d’autres choses , il n’y a pas un jour où ma petite merveille ne me surprend pas .

c’est avec nostalgie que je repense à ta naissance , à notre première rencontre , à notre première nuit toutes les deux , à ta première mise au sein . Non pas que je ne veuille pas te voir grandir, au contraire, mais j’ai tellement l’impression que tous ces moments magiques passent trop vite. Il arrive que j’aie comme le sentiment que je n’ai pas eu assez le temps de profiter de ces instants. Comme si je venais à peine d’accoucher  et que le temps était passé en vitesse accéléré .

Ma merveilleuse Alice, grandis, tu es la plus jolie des princesse et j’aime te voir évoluer, mais pas trop vite, je t’en prie, laisse moi le temps de te découvrir et de déguster tous ces moments !

mamanpouponne 10 mois dèja

5 mois d’allaitement

Posted in Famille
on décembre 16, 2015
allaitement 5 mois

Un petit bilan après 5 mois d’allaitement !

allaitement 5 mois

Depuis toujours, c’était une évidence j’allais allaiter mes bébés !

J’ai allaité Nathan 4 mois ½ et du jour au lendemain il n’a plus voulu du sein ! Alors j’ai longtemps angoissé avec Alice en me disant qu’elle n’allait peut être plus vouloir du sein, à 4 mois ! Heureusement le temps est passé et cette période de stress avec ! Je n’étais pas prête à ce que ma fille arrête de prendre le sein ! Ces 5 mois et quinze jours d’allaitement sont juste parfaits ! Elle prend le sein correctement, je n’ai jamais eu une seule crevasse, elle grandit et grossit parfaitement pratiquement 1 kilo par mois ! Une courbe de poids et de taille parfaite et harmonieuse.

Depuis presque 6 mois j’allaite ma petite fille. Un allaitement dans lequel je me sent tellement bien, un allaitement tellement parfait ! Pourtant parfois j’ai eu des doutes et j’ai cette angoisse de poids à chaque visite, tellement peur qu’on me dise que l’allaitement ne lui suffit pas ! Je me souviens du pic des 3 mois, ce pic qui n’a pas duré 48h mais une semaine, un pic où j’ai failli tout lâcher, tellement il m’a épuisé. Mais quand je vois cette petite princesse blottis contre moi, cette petite puce qui aime temps se blottir dans mes bras, s’endormir tendrement, mes doutes s’envole, mes craintes disparaissent.

Allaiter ce n’est pas de tout repos, puisqu’un bébé allaité boit plus souvent qu’un bébé au biberon, alors parfois les journées sont longues et parfois les nuits sont courtes ! Depuis presque 1 mois, elle fait ses nuits, elle dort de 00h à 6h00 avec une tétée câlin de 10min dans la nuit vers 3h.

Pendant les 4 premiers mois de la vie de ma fille, j’ai dû changer ma façon de m’alimenter pour réduire les coliques et les remontées de ma petite puce et augmenter ma productions de lait. J’ai banni les 4 premiers mois, les agrumes, les laitages et les épices qui lui donnaient terriblement mal au ventre. J’ai consommé énormément de barres de céréales pour retrouver un peu d’énergie pendant mes grosses période de fatigue ainsi que des tisanes à base de fenouil pour de plus grosse monté de lait.

Je me suis d’ailleurs beaucoup inspiré de cet article. Celui-ci contient des informations liées à l’alimentation de la maman durant l’allaitement, puisque nous avons des besoins nutritionnels plus importants durant notre période d’allaitement !

Malgré ces quelques contraintes, j’adore allaiter et je savoure chaque tétée ! Je ne supporte plus quand on me demande quand est-ce-que je compte arrêter d’allaiter, je ne supporte pas qu’on me dise que parfois je pourrais laisser le papa lui donner des biberons de laits infantiles. Quand elle est dans mes bras et qu’elle commence à téter, c’est les meilleures moments de ma journée, une sensation de bien-être s’installe et rien ne peut me miner le morale.

J’aime tellement cet allaitement que c’est devenu une vrai obsession, j’ai envie d’allaiter ma fille le plus longtemps possible et je n’ai vraiment pas envie que cela s’arrête avant très longtemps. Aujourd’hui je comprends mieux les mamans qui allaitent sur une très longue durée et je n’envisage plus d’arrêter d’allaiter avant que cela soit elle qui décide.

Pour le moment, je ne tire pas mon lait puisque les fois où j’ai essayé, je n’arrivais pas à tirer aussi bien avec un manuel ou un électrique. Je n’ai pas encore trouvé le tire lait qui me correspond, j’aimerais pourtant arriver à mettre un peu de lait de côté, au cas où, elle ne veuille plus prendre le sein !

Je m’éclate avec ma fille, cet allaitement m’éclate, cette petite fille si parfaite qui me donne envie chaque jours de me dépasser encore plus.

Au mois prochain pour un bilan du 6ème mois d’allaitement !

 

 

 
 

 

 

 

 

Cet article a été écrit en collaboration avec la marque, cependant tous les mots présents dans l’article sont les miens.

Cet allaitement différent du premier !

Posted in Famille
on août 21, 2015

Cet allaitement qui a tout changé

11902564_732002800238375_20059852678403469_n

Aujourd’hui, cela fait 1 mois et 2 semaines que j’allaite ma petite princesse ! Cet allaitement tellement différent dû premier, pour mon grand à la maternité, on m’a obligé à lui donner des compléments et par la suite, j’avais dû continuer, car il avait pris l’habitude et à 4 mois, il a décidé de ne prendre plus que le biberon.

Alors pour ma deuxième, je savais que je ferais différemment, je savais que j’allais imposer mes choix et ma façon de vouloir faire les choses ! À la naissance de ma princesse qui je vous rappel est née par césarienne (je vous parlerais de cette césarienne aussi différente de la première) , j’ai pu grâce à mon anesthésiste la mettre toute suite au sein une fois sortie du bloc, je pense que c’est d’ailleurs cela en partie qui a favorisé un bon allaitement !

11880386_732002816905040_2344306192209517661_n

J’allaite donc ma fille depuis plus d’un mois et c’est un véritable bonheur, j’ai pu grâce à vous notamment mettre mes doutes, mes craintes de coter et surtout, je fais enfin confiance à mon allaitement.

J’ai enfin mis de côté les réflexions que je me suis prises part ma belle-famille, du genre, elle est tout le temps dans tes bras, elle réclame trop souvent, moi au moins au biberon, elle faisait ces nuits ou encore, tu ne sais pas vraiment ce qu’elle mange … Au début, j’ai eu beaucoup de mal avec toutes ces réflexions, des réflexions qui m’on fait douter sur le coup, mais qui mon conforter encore plus dans mon envie d’allaiter !

11880675_732002853571703_2342615418742844261_n

Ma plus grande victoire, c’est quand j’ai emmené ma fille à sa visite des 1 mois et que mon médecin m’a dit que j’avais un allaitement idéal, qu’il ne fallait surtout pas arrêter et qu’elle avait rarement vu de si bonnes courbes de poids en allaitement exclusif et derrière une césarienne !

Oui, ma fille prend beaucoup le sein, oui, j’ai un petit bébé glouton qui réclame 10 fois voir plus par jour le sein, oui, je dors peu, mais c’est un véritable bonheur, ces moments de partage, de tendresse, de fusion que je vis avec ma fille pour rien au monde, je ne changerais cela, le faite de pouvoir nourrir ma fille avec mon lait, de continuer de vivre ma maternité à fond est pour moi une belle victoire.

11889511_732002786905043_8236654494280277905_n

Avant j’avais tendance à juger ces mamans qui allaitent leurs enfants jusqu’à 2/3 ans, mais aujourd’hui, je les comprends aujourd’hui, j’ai envie de pouvoir allaiter ma fille le plus longtemps possible, jusqua qu’elle me dise stop. J’ai envie de pouvoir garder ce lien avec ma fille très longtemps et surtout, j’ai envie de prouver à cette société que dans l’allaitement il n’y a rien de sexuel, j’ai envie de dire merde aux personnes qui me regardent de travers quand j’allaite ma fille dans la rue, dans un resto ou même dans un magasin, un sein est un sein ce n’est pas un objet sexuel, c’est simplement une façon de donner à manger à son enfant !

Aujourd’hui oui, je le vis comme cela aujourd’hui, je n’ai plus honte et je ne suis plus pudique, j’ose allaiter ma fille en publique chose que je n’aurais pas fait 5 ans en arrière ! Je trouve aussi qu’il est important de ne pas juger une maman qui allaite ou qui donne le biberon, c’est un choix tellement personnel que je ne vois pas comment on pourrait se donner le droit de critiquer, tant que l’enfant va bien, je pense que c’est le principal !

Alors oui, je souhaite allaiter ma fille peut être que cela durera 6 mois 9 mois 1 an 2 ans ou plus, mais le principal, c’est que mon bébé soit heureux, le principal, c’est qu’elle soit en bonne santé et que les gens comprennent qu’il faut arrêter de critiquer sur les choix que fonds les mamans !

Aujourd’hui, j’assume mon allaitement et surtout, je le revendique, quoi qu’on fasse les gens auront toujours quelque chose à dire, trouverons toujours une réflexions à faire. Pour moi, cet allaitement, c’est 1 mois de plénitude, 1 mois de bonheurs, 1 mois de douceurs, 1 mois de partage, mais c’est aussi 1 mois de moments de solitude quand ma fille pleure et que j’ai l’impression de mal agir dans mes moments de doutes et de solitudes les plus profondes.

11888087_732002873571701_7275384863561032938_n

Mes enfants sont mon centre du monde, mes enfants, je les aime plus que tout au monde et le principal, c’est que mes amours reçoivent l’amour dont ils ont besoin.

Je ne suis pas là bien sur pour lancer un début sur le sujet sein ou biberons, les deux sont bien, du moment où on trouve son équilibre, du moment ou notre enfant va bien !

Je t’invite à commenter, car j’aime lire vos avis, mais je suis sûr que sur ce sujet, vous allez être nombreux à commenter et je prendrais plaisir à répondre à chacune d’entre vous !

 

 

Semaine de l’allaitement : Témoignage

Posted in Famille
on octobre 17, 2014
semaine de l'allaitement

Aujourd’hui sur le blog on vous parle allaitement avec maman chipote, car l’allaitement doit être un choix et non une obligation ! Maman Chipote a eu la gentillesse de nous témoigner sur ses 2 expérience. Un témoignage poignant et vrai comme je les aime. On as toutes le choix que l’on allaite ou que l’on donne le biberon , chaque femme est différente, chaque femme fais son choix !

Il est important de rappeler que  la Semaine mondiale de l’allaitement  se tient jusqu’au 19 octobre.

semaine de l'allaitement

Place à son témoignage :

Quand j’étais enceinte de Biscotine, allaiter pour moi était une évidence, je ne me suis pas plus posé de question que ça à ce sujet. Bien sûr quand t’es enceinte, c’est LA question qu’on te pose tout le temps …  Finalement avec du recul je ne me souviens pas mettre trop renseigné et de toute façon quand tu en parles avec tes copines on te dit qu’au pire le biberon sera la solution de secours !

Mais voilà les choses se sont un peu compliquées car Biscotine devait être une grande prématurée et là sont venues les premières informations des médecins sur le tirage de lait, sur peut être qu’il va falloir que je songe à la solution bis … mais cela n’a pas gâché ma grossesse et j’étais resté avec on verra bien l’accouchement en lui-même m’obsédait bien plus !

Finalement Biscotine est née avec une semaine d’avance, merci la pleine lune ! Et l’un des plus beaux souvenirs que je garde de cet accouchement c’est cette fameuse tétée de bienvenue ! <3 Toute de suite on a pu constater que ma petite Biscotine était une vraie « morfalou » Elle a tout trouvé et pris le sein direct, pas de chichi avec cette demoiselle ! Et je suis tombée sur des sage-femmes formidables qui m’ont montré plusieurs positions pour qu’elle prenne bien. Ma favoris celle du ballon de rugby.

Ce peau à peau je l’ai tout de suite adopté, apprécié malgré les crevasses … mais vive les bouts de sein et les douleurs des premiers jours sont vites oubliés ! Par chance elle a fait ses nuits rapidement heureusement, la tétée de 2h du mat, j’avoue que c’était dur ! Au bout de 15j elle dormait de 22h30 à 6h … Non ne me haïssez pas ! J’ai dû y mettre fin vers ses deux mois et demi avec la reprise du travail mon seul regret est de ne pas avoir tenté le mixte. Mais l’homme a ainsi découvert les joies de donner le biberon et c’était un moment agréable pour lui aussi !

 

Puis je suis tombée enceinte de son petit frère. L’allaitement s’est posé différemment car comme pour Biscotine, j’étais à nouveau à risque mais ce coup-ci dès le départ. J’ai été alité et je nous voyais déjà derrière une couveuse. Et même si j’ai eu une première expérience, chaque grossesse tout comme chaque enfant est différent. On m’a beaucoup plus informé car j’étais beaucoup plus à risque que pour Biscotine. Mon mini est né avec un tout petit mois d’avance et naturellement, j’ai perdu les eaux et accouché en moins de 5h. L’allaitement a mal démarré car j’ai un accouchement compliqué, difficile. Je suis passé d’une ouverture de col de 4 à 8 en trois contractions, du coup trop tard pour la péridurale et en 15min mon Mini étais parmi nous. J’ai enchainé avec une hémorragie de la délivrance, j’ai à peine vu mon bébé que déjà on m’endormait. Cela à eut des conséquences sur mon allaitement, à mon réveil l’allaitement a été remis en question j’étais incapable de le prendre, car dans le gaz et donc impossible de le mettre au sein. Par chance Mon Mini dormait. J’en voulais à je ne sais qui de m’avoir foutu je ne sais quel produit et en même temps heureuse quand même d’être réveillé faut le dire aussi. Alors la tété de bienvenue je l’attendais avec impatience. J’ai pu lui donner cinq heures plus tard avec un grand soulagement. Mon hémorragie devait me faire une montée de lait plus tardive en théorie et j’ai encore eut la chance de tomber sur une équipe médicale super qui m’a beaucoup aidé ; Mon mini avait du mal et s’énervait beaucoup au sein à la maternité, mais j’ai persévérer et tout s’est bien mis en place. C’est assez amusant aussi de voir que nos seins on aussi une horloge interne je ne sais pas si vous avez eu cette sensation aussi mais ton sein savait toujours a peu de temps près quand Biscotine ou Mon Mini allait se réveiller pour la tété.  Cette relation à la fois fusionnelle et surtout privilégié à durer à peine 2 mois. Du jour au lendemain je n’arrivais plus à lui donner le sein, il ne prenait plus s’énervait. Deux jours plus tard nous lui avons donné  le biberon car j’avais cette sensation qu’il avait faim, il ne dormait plus correctement, pleurait beaucoup … Je lui ai donné son premier biberon et il l’a pris tout de suite ! Comme quoi hein la légende du sevrage … Et si tu te demandes, oui j’ai douillé des seins car passer de plusieurs tétées par jour à zéro ….

J’ai bien pensé à tirer mon lait pour le mettre en biberon, mais rien que le bruit de la machine, j’avais plus l’impression d’être une vache, ce n’est pas une méthode qui me convenait et ce n’est pas ainsi que je voyais l’allaitement.

 

Et si un troisième devrait bientôt pointer le bout de son nez, je choisirai à nouveau l’allaitement même s’il ne dure que 2 mois et peut être que je passerai le cap de mon côté à tirer le lait, ils font des trucs sympa maintenant … Mais c’est tellement une expérience unique avec son enfant que je le vois aussi comme une continuité dans le lien qui nous a uni durant la grossesse, une sorte de sevrage en quelque sorte de désunion de nos 2 corps !
Bref si aujourd’hui je témoigne c’est aussi pour dire qu’un allaitement c’est un choix et pas celui de la voisine ou du médecin, j’ai vécu deux allaitements différents et malheureusement pas très long. Mais ce que je retiens dans tout ça c’est que l’essentiel est d’être heureuse dans son choix il vaut mieux donner un biberon heureuse qu’un sein malheureuse.

Un grand merci à maman chipote !

%d blogueurs aiment cette page :