Baby No Soucy nous parle de sa jolie boutique !

Baby No Soucy nous accorde une petite interview rapide pour nous parler de sa nouvelle boutique !

 Baby no Soucy

 

La dernière fois que j’ai rencontré Julie, c’était chez moi à l’occasion de la soirée Boiron, une nana , une maman , une créatrice juste formidable et d’une gentillesse ….

Julie à ré-ouvert sa boutique en ligne il y a peu alors je me suis dis que ça serait chouette de vous la présenter elle et sa dernière collection. Parce l’univers créatif de la jolie et pétillante Julie a bien évolué…

Avant de vous la présenter je vous montre mes 3 mugs, un body , 2 hottes et le très joli sac à bazar que nous avons et que j’aime d’amour

Baby No SoucyBaby No Soucy

Baby No Soucy

Présente-toi

Je suis Julie, 35 ans, originaire du sud de la France et « expatriée », par amour, à Valence. Mon conjoint et moi avons 3 enfants de 7,5 et 3 ans – ils sont tous les 4 mon carburant, ma source d’inspiration.

J’aime la nature, les échanges, le partage, le bonheur dans les yeux des autres – mais aussi apprendre, encore et toujours ; aider tant que je le peux.

En résumé on pourrait dire que je suis « une pile électrique » ou encore un « couteau suisse », bref une de ces maman que seul le sommeil arrête, et encore 😉

 

Peux-tu  nous décrire ta boutique et tes créations ?

Ma boutique est le reflet de ce que je souhaite transmettre : l’amour !

Mes créations sont conçues pour que chaque famille puisse trouver LE cadeau dont il a besoin, qu’il soit déjà en ligne ou bien qu’il me faille le créer pour vous.

Je mets un point d’honneur à offrir un service « de proximité » malgré le fait que ce soit une boutique en ligne ; ainsi chaque client peut me contacter personnellement afin que je réalise le produit qui lui ressemblera.

Baby No Soucy

 

D’où vient le nom ?

Ah ! C’est une histoire plutôt ancienne finalement J

Cela vient de la belle époque de mes 18 ans ; dans notre groupe de copains j’étais toujours celle qui était contente, celle que tout le monde pouvait appeler en cas de besoin. Mes amis m‘ont alors appelée July no Soucy ! Ce fut alors mon pseudo, dans la vie de tous les jours puis par la suite sur les réseaux sociaux.

Le jour où j’ai dû choisir un nom pour ma petite entreprise j’ai alors « sondé » mon entourage proche mais aussi toutes les relations que je m’étais faite sur internet et notamment sur Facebook.

La réponse a été claire et nette : « avec toi il n’y a jamais de souci, ton entreprise devrait s’appeler Baby no Soucy »

J’étais sceptique au début, je trouvais cela presque… prétentieux, de détourner mon surnom ; puis cela est devenu une évidence J

 

Comment as-tu eu le déclic pour créer ? 

Sincèrement ?

En voyant le nombre de cadeaux inutiles offerts aux futurs et jeunes parents. En ne trouvant pas mon bonheur pour les goûters d’anniversaire des copains. Mais avant tout en voulant VOUS faire plaisir tout en pratiquant une activité qui me passionne.

 

Quel a été le déclic pour créer ta boite ?

 Pour être honnête, j’ai grandi dans une famille d’entrepreneurs, mais je ne pensais pas que cela allait me déteindre dessus. J’aimais mon métier d’assistante dentaire (oui, oui, la madame qui donne la main quand on a peur 😉 ) mais l’arrivée de mon premier enfant, ma fille, a tout bouleversé.

Sans rentrer dans les détails, je me suis retrouvée au chômage au début de cette grossesse; j’en ai donc profité pour emmagasiner tout ce que je pouvais concernant la grossesse, la maternité, la parentalité… jusqu’à en arriver à passer mes journées à moi-même conseiller des futurs et jeunes parents.

Cette « activité » prenant de l’ampleur, j’ai souhaité la mettre en pratique de manière plus professionnelle et je suis devenue baby planner.

J’ai conseillé de nombreux parents puis j’ai eu envie de laisser parler mon côté créatif, petit à petit la création a pris le dessus et mon activité de baby planner lui a laissé la place.

 

Quels conseils donnerais-tu aux personnes qui veulent monter leur boite ?

 Je ne donnerais qu’un seul conseil : se faire accompagner par des personnes compétentes lors de tout le processus de création d’entreprise.

Depuis l’idée jusqu’au lancement et même après.

 

Quels sont les difficultés lorsqu’on lance sa boite?

Les premières sont clairement les difficultés financières, il n’y a plus de filet de sécurité ! La création d’entreprise c’est un saut à l’élastique sans élastique !

Mais également ne pas se perdre dans les innombrables démarches administratives.

Il faut également réussir à concilier sa vie de couple et sa vie de famille avec sa vie professionnelle afin que le tout reste harmonieux.

 

 

Comment tu décris en 3 MOTS Baby no soucy ?

Amour – perfectionnisme – altruisme

 

 

Comment tu travailles ?

Baby no Soucy c’est une entreprise à taille humaine, enfin à ma taille, soit une entreprise d’environ 1,63 mètre 😉

Je travaille uniquement depuis chez moi, je me suis organisée un petit atelier. Ou plutôt plusieurs petits ateliers puisque j’investis petit à petit une bonne partie de notre appartement.

J’investis régulièrement dans du matériel ainsi que dans les formations dont j’ai besoin pour pouvoir proposer des produits de qualité.

En parlant de qualité, je choisis mes matériaux selon des critères stricts afin de pouvoir obtenir le meilleur résultat possible.

Je mets tout en œuvre pour créer des produits qui soient utiles, esthétiques et ne présentant aucun danger.

Lorsque cela est possible je vais privilégier le coton, voire le coton Bio pour les textiles.

Mon but étant de trouver un juste équilibre entre la qualité et les tarifs que je peux proposer.

J’utilise actuellement deux techniques de travail pour mes créations :

Le marquage textile par flocage : Film polyuréthane certifié oeko tex qui sera collé sur le textile au moyen d’une presse textile.

La sublimation : Technique d’impression puis transfert sur le support réalisé (pour ma part) à l’aide d’un four spécifique permettant au visuel de s’incruster de manière définitive sur le support.

Pour cela j’utilise plusieurs logiciels et machines adaptés (envahissant légèrement note appartement 😉 ) afin d’obtenir les meilleurs résultats possibles.

 

Quelle est ta marque de fabrique ?

Un seul et unique leitmotiv : LE BONHEUR !

J’imagine mes créations dans le but d’apporter un moment de bonheur à celui qui le reçoit.

 

 

Quelle serait LA collaboration dont tu rêves ?

 En ce moment une idée me trotte dans la tête, je souhaiterais proposer des doudous originaux personnalisés. Pour mettre en œuvre ce nouveau projet, je rêve d’une collaboration avec NIN-NIN ; leurs doudous m’invitent systématiquement au bonheur <3

 

Un dernier mot ?

MERCI ! Merci de croire en moi, mes créations, mon projet, mon bébé ! Sans vous qui me suivez, me soutenez, Baby no Soucy ne serait pas !

 

C’est un vrai petit coeur et je voulais vraiment vous faire découvrir cette très belle boutique et créatrice. Elle a joué le jeu à merveille. Elle a également un univers créatif bien à elle et vous pouvez la suivre aussi sur sa page

Découvrez de plus près la collection de Baby No Soucy spécial fin d’année en allant directement sur son site !

 

Comments

  1. Allé sortez vos mouchoirs !
    Mille merci Gwen pour ce superbe article, mais surtout pour ton amitié.
    Bisous pailletés

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :